Mon Road Trip en Solo à CUBA: INFO PRATIQUES

Hello Tout le Monde !!!

Comme je vous l’avais expliqué, je suis partie en solo découvrir Cuba en Janvier 2019…

Je vous donne ici quelques info pratiques générales sur certains sujets auxquels j’ai été confrontée afin de vous aider à préparer votre voyage et d’en savoir plus sur CUBA.

Attention, je ne prétends pas tout savoir sur Cuba, je n’y suis restée que 15 jours donc ce que je décrit ici c’est ce que j’ai vécu moi, si vous voulez plus d’info pratiques je vous conseille de visiter le site du guide du routard ou bien Lonely Planet (c’est ce que j’ai fait et j’avais également acheté le livre car sur place il n’y a pas accès à internet si facilement).

Concernant mon ressenti sur le fait de partir seule, je vous ai fait un article dans ma rubrique « Mood », vous pouvez y accéder en cliquant ICI.

 

  1. AVANT DE PARTIR:

Quand partir:

Difficile de donner la bonne période. Janvier est censé être l’hiver à Cuba mais j’ai eu du beau temps quasiment tout le séjour. Il pleuvait le soir c’était le seul inconvénient. Les cubains m’ont tout de même expliqué qu’il faisait plus chaud que d’habitude (28°C au lieu de 23 à 25°C en général à cette époque). Novembre à Mars reste la période conseillée car il fait assez beau et pas encore trop chaud. La saison des pluies est de Mai à Octobre.

 

Billet d’avion:

Comme je vous l’avais dit lorsque j’avais fait mon post sur ma « travel dream list », j’avais un avoir à utiliser chez Air Caraïbes d’où mon choix pour cette compagnie.

J’ai très bien voyagé !!! Le vol est au départ d’Orly et direct vers la Havane. Je n’ai pas eu de retard à l’aller, par contre au retour le vol a été décalé de 2 heures et personne n’en a été averti. A part ça tout s’est vraiment bien passé, les sièges étaient confortables et le repas était bon 🙂

Mis à part Air Caraïbes, vous avez Corsair (au départ d’Orly) et Air France (au départ de CDG) qui ont des vols directs vers La Havane.

Si vous vous y prenez assez en avance, le tarif n’est pas très excessif, pour ma part mon billet était à 550,00 EUR (et mon avoir était de 650,00 EUR donc ça ne m’a rien coûté!)

 

Obtention de la Carte Touristique:

Afin d’entrer sur le sol Cubain il vous faut quelques documents. Tout d’abord une « carte touristique » que vous pouvez obtenir très facilement en vous déplaçant à l’Ambassade de Cuba à Paris. Ce n’est ouvert que le matin et la carte vous est remise directement sur place au tarif de 22,00 EUR. Si vous ne pouvez pas vous déplacer à Paris, vous pouvez en commander une sur le site NOVELA CUBA

C’est très rapide, il suffit de remplir un formulaire en ligne et la carte vous sera envoyée par courrier dans un délais très court. J’ai opté pour cette option et ça m’a coûté 28,00 EUR + 3,00 EUR de Frais d’envoi.

La carte touristique est obligatoire, attention on vous la demande à l’embarquement et à l’arrivée donc si vous n’avez pas la carte, vous ne pourrez pas partir à Cuba.

NB: Attention, je vous donne ici les info pour des citoyens Français, en provenance de France et sans faire d’escale aux USA. Si vous arrivez d’un vol en provenance des USA les formalités sont plus compliquées et je ne peux vous renseigner ici 🙂

 

Assurance Maladie:

Pour voyager à Cuba vous devez obligatoirement être muni d’une attestation d’assurance couvrant les éventuels frais médicaux et de rapatriement en cas de problème lors de votre séjour.

C’est obligatoire à Cuba et pas seulement recommandé comme dans tous pays où vous pouvez voyager à l’étranger.

Vous pouvez la demander à votre assureur et/ou votre organisme de carte de paiement.

Pour ma part j’ai téléphoné au numéro qui se trouvait sur ma carte bancaire (Mastercard Gold) et ils me l’ont envoyée directement car j’étais déjà couverte.

Si jamais votre assurance actuelle ne vous couvre pas, vous pouvez souscrire à une assurance voyage tout simplement pour la durée de votre séjour.

Assurez-vous bien à avoir votre attestation sur vous car on vous la demandera en cas d’accident ou hospitalisation (ce que je ne vous souhaite pas bien sûr !)

C’est un sujet à ne pas prendre à la légère, je n’ai pas eu de souci mais j’ai eu des retours de personnes qui en ont eu et ça peut devenir très compliqué si vous n’êtes pas couverts.

Vaccins:

Aucun vaccin obligatoire pour Cuba. Il est juste recommandé d’avoir vos vaccins à jour

 

Argent:

Je vous conseille très fortement de partir avec assez d’espèces que vous changerez directement à votre arrivée à Cuba.

Vous pouvez changer votre argent à l’aéroport de La Havane, à la sortie de l’aéroport il y a un guichet où vous pouvez changer votre argent, vous ne risquez pas de le louper, tout le monde fait la queue devant!

Alors effectivement il y a plus de queue dans ce bureau de change qu’ailleurs car tout le monde va changer son argent là bas en arrivant mais bon moi j’ai préféré jouer la sécurité et changer mon argent là bas pour je pas être embêtée après (c’est aussi ce que m’a conseillé le chauffeur qui était venu me chercher).

Si vous ne voulez pas faire la queue à l’aéroport vous pouvez trouver des bureaux de change (CADECA) à La Havane où dans la plupart des villes.

On conseille de changer l’argent dans ces bureaux plutôt que dans les banques car les banques ferment assez tôt et il y a pas mal de queue (les clients Cubains font aussi la queue).

Pour retirer de l’argent sur place, vous pouvez le faire dans des distributeurs ou bien à la banque en présentant votre carte bancaire et votre passeport.

Concernant les distributeurs DAB, il y en a dans les villes et hôtels touristiques par contre le taux de change n’est pas avantageux et il y aura des éventuels frais de la part de votre banque.

Pour ma part j’ai dû aller une fois à la banque car il ne me restait presque plus d’espèces sur moi, ça s’est fait sans aucun souci et j’ai pu retirer de l’argent. Mais par contre ça m’a pris une bonne heure car il y avait du monde (la banque ferme vers 15h00).

NB: 2 monnaies sont en circulation à Cuba, les CUP et les CUC.

Initialement les CUP étaient plutôt pour les locaux et les CUC pour les touristes mais désormais vous pouvez utiliser les deux monnaies.

Pour ma part je n’ai utilisé que les CUC car je ne savais pas à l’époque qu’on pouvait utiliser les 2 monnaies.

Initialement le CUC avait été fait spécialement pour les étrangers donc pas trop de souci à se faire pour faire la conversion, la plupart du temps 1 CUC = environ 1 USD

Le taux de change pour les CUP est différent donc à vous de voir ce qui vous arrange le plus, désolée je ne peux pas trop vous conseiller sur ce sujet!!!

Valise:

Bon ok pour un road trip la plupart des gens prennent un sac à doc avec le strict minimum… Moi, non j’avais besoin de toutes mes fringues et mes produits de beauté donc j’ai voyagé avec une grosse valise LOL.

Un conseil, prenez bien vos produits de beauté les filles car à Cuba vous ne trouverez pas de Sephora ou autre magasins où vous pourrez vous procurer vos produits « Européens ».

Malheureusement Cuba est un pays qui subit toujours l’embargo des USA et vous ne trouverez donc pas là bas des magasins pour faire du shopping à gogo! Prévoyez ce dont vous avez besoin et ne pensez pas pouvoir tout acheter sur place.

Je vous dis cela car moi en général je me dis toujours que j’achèterai sur place tout ce qui est gel douche, shampoing etc mais là ce n’était pas trop possible.

 

2) SUR PLACE:

Le Wifi:

C’est LA grande question lorsqu’on part à Cuba !!! Enfin surtout pour les personnes en mode Blogueurs LOL

Donc je vous confirme l’accès au wifi à Cuba est super restreint et compliqué mais ce n’est pas impossible !

1ère chose à savoir, il y un seul opérateur qui distribue le wifi, ETECSA. Au moins ce n’est pas compliqué, on n’a pas à se demander quel opérateur il est préférable d’utiliser.

Il vous faut acheter des cartes pour avoir du crédit wifi. Je vous conseille les carte d’1 heure car je me suis faite avoir en prenant une carte de 5 heures, j’avais déconnecté mais le lendemain tout mon crédit était quand même utilisé.

Vous pouvez en acheter dans les hôtels (plus cher si vous ne logez pas dans l’hôtel) où dans les bureaux Etecsa (meilleur prix mais pas mal de queue car tous les cubains se fournissent là bas). Le tarif en vigueur est de 1 CUC / heure mais en réalité selon l’endroit où vous allez achetez vos carte vous paierez plus ou moins cher. Dans les hôtels ils les vendent jusqu’à 2,5 CUC/heure et chez Etecsa j’avais payé 1,5 CUC/ heure.

Une fois que vous avez la carte il faut encore trouver un point d’accès wifi. En général ils sont en extérieur, dans les parcs ou places principales. Parfois dans les hôtels mais c’est rare. D’ailleurs si vous voyez qu’il y a le wifi quand vous faites votre réservation, il est fort probable qu’au final le wifi ne soit pas dans la chambre mais bien en extérieur à 100 mètres ou plus (c’est ce qui m’est arrivé).

Une fois que vous avez trouvé le spot wifi, vous vous connectez et vous entrez le code qu’il y a sur la carte Etecsa pour avoir internet.

A noter que la réception est super lente donc armez vous de patience si vous comptez poster des stories. Les appels video marchent une fois sur deux.

Logiquement ça évoluera avec le temps.

J’utilisais 1 carte par jour, en fin de journée en général et ça me permettais de répondre aux messages et poster quelques stories…

Si je n’avais pas fait le voyage seule honnêtement j’aurais laissé tombé le wifi et j’aurais repris les réseaux au retour mais là en étant seule forcément ça me faisait du bien aussi de passer un peu de temps chaque jour à discuter avec mes amis et prendre des nouvelles de mon fils évidemment.

 

Les Logements:

Il est de coutume de dormir chez l’habitant, dans des Casas Particulares. Le tarif est assez abordable et le service est plutôt bon. Vous pouvez réserver sur internet ou bien vous pouvez voir cela directement sur place si vous préférez voir de vos yeux l’état des maisons (au risque de ne pas trop avoir de place dans celles qui vous plairont le plus).

Les hôtels sont assez chers à Cuba et le confort n’est pas forcément mieux que dans les casas sauf si vous prenez des hôtels de luxe mais le prix est vraiment élevés du coup.

Retrouvez le détail de mes casa et hôtels dans les postes sur les villes que j’ai faites.

 

La Nourriture à Cuba:

C’est un point litigieux lorsque j’en parle car toutes les personnes à qui je dis que j’ai bien mangé à Cuba me disent qu’au contraire, elles ont été très déçues de la nourriture.

Pour ma part j’ai super bien mangé, j’ai beaucoup mangé à la maison, chez les personnes chez qui je logeais.

Si vous aimez manger des fast food, boire du coca cola ou autre produits Américains, alors oui vous serez déçus car il y en a quasiment pas à Cuba (forcément!). Les plats sont assez simples mais c’était très bons !

Je vous laisse me donner vos commentaires si vous avez eu des expériences bonnes ou mauvaises à ce sujet, ça m’intéresse !

 

L’eau:

Pourquoi en faire un sujet?

Je ne m’y attendais pas mais l’accès à l’eau potable n’a pas toujours été simple. J’aime boire beaucoup d’eau (je ne bois pas trop de jus ou soda) et au début j’ai eu du mal à acheter des bouteilles d’eau. ça parait bête mais c’est vrai. On ne peut pas boire l’eau du robinet et on ne trouve pas partout de l’eau en bouteille donc je vous conseille de toujours avoir une bouteille d’eau sur vous lorsque vous partez vous balader et d’en acheter plusieurs lorsque vous en trouver (moi je les achetais dans la casa où je logeais).

 

Le Peuple Cubain:

J’ai trouvé les gens très chaleureux et accueillants. On m’avait dit que les gens vous abordent pour vous aider mais que c’est par intérêt mais je n’ai pas du tout ressenti ça.

Je me suis sentie en sécurité et vraiment bien accueillie.

Nb: Les Cubains n’ont pas facilement accès à pas mal de produits basiques de la vie quotidienne à cause du contexte politique. On ne se rend pas forcément compte mais des choses toutes simples pour nous comme du savon, du shampoing etc sont difficiles à obtenir pour eux. N’hésitez pas à laisser sur place ce qu’il vous reste en produits de beauté ou autre, ça vous fera moins de poids dans la valise et ça fera des heureux (c’est ce que j’ai fait et la personne à qui j’ai donné était ravie 🙂 )

 

Le Rhum et les Cigares:

Forcément en allant à Cuba on envisage de ramener en souvenir l’un des deux!

Attention seulement à ne pas vous faire arnaquer.

Concernant les cigares, il y a des gens qui vous approchent dans la rue avec des tarifs super intéressants mais attention il y a des faux cigares qui circulent.

Je vous conseille de les prendre dans une vraie cave à cigares. Même si vous paierez plus cher, ça sera toujours moins cher que dans votre pays d’origine et au moins la qualité sera meilleure.

Idem pour le Rhum, attention vous trouverez de tout à Cuba !

 

Les moyens de Transports:

Les moyens de transport sont un vrai sujet à Cuba car les voitures sont encore rares car le coût pour les importer est encore très élevé.

Il y a donc plus de demande que d’offre et les tarifs peuvent vite monter.

Pour la partie « Road Trip », j’ai choisi de prendre un chauffeur avec une voiture « moderne » afin de pouvoir être plus flexible et d’être en sécurité car je voyageais seule.

Vous pouvez prendre un chauffeur qui vous accompagne tout au long du séjour et vous le payez à la journée. Le tarif est à négocier avec lui et en fonction du nombre de personnes et du type de voiture le prix pourra surement varier.

Pour ma part j’ai payé 110,00 CUC par jour (jusqu’à 12h environ de mise à dispo par jour) et j’ai du payer l’essence consommée à la fin du voyage (j’en ai eu pour 130,00 CUC au total). Si vous ne voulez pas vous prendre la tête à faire des calculs on m’avait aussi proposé 150,00 CUC par jour incluant l’essence (ça dépend si vous comptez faire beaucoup de km ou pas du coup, à vous de voir).

A savoir que le prix donné inclut le logement du chauffeur et ses repas. Il se débrouille pour se loger dans chaque étape du parcours (en général ils dorment aussi dans des casas particulares, ils ont l’habitude).

Mon chauffeur a été super sympa, je le recommande vivement, voici ses coordonnées:

Adrien DIAZ: +53 53 57 02 44 ou sur insta @adriandiaz1987

Un autre chauffeur super sympa qui bosse avec Adrien: Michel Herrera + 53 55 37 24 58

Pour les autres options vous pouvez faire les trajets en TAXI (vielles ou anciennes voitures), le prix pour une longue distance est à négocier sur place et assez cher.

On m’avait proposé entre 130 et 150 CUC pour faire La Havane vers Trinidad par exemple et 160 CUC pour la journée à Vinales. Je donne cela à titre d’exemple mais les prix varie d’un taxi à l’autre.

Vous pouvez également faire des trajets en TAXI collectif, sorte de co voiturage, ce qui vois reviendra moins cher. C’est assez commun à Cuba et pratique par contre je ne peux pas vous renseigner là dessus car je ne l’ai pas testé!

Au moins vous savez que ça existe donc je vous conseille de demander sur place, en général dans les casas ils sauront vous donner les informations !

L’option BUS est envisageable et devient de plus en plus courante pour les liaisons entre les grandes villes. Je n’ai pas creusé cette option donc je ne me permettrais pas de donner des conseils ici!

Il est relativement facile de circuler à Cuba, les autoroutes étaient plutôt en bon état pour les liaisons entre les grandes villes et étant donné qu’il n’y a pas beaucoup de voitures à Cuba, il n’y quasiment pas de trafic sur les grands axes. Concernant la circulation en ville ça devient un peu plus compliqué mais pas ingérable!

Nb: Le fait qu’il n’y ait pas beaucoup de voiture à Cuba explique aussi les prix assez élevés pour le chauffeur à la journée, c’est très demandé, il y a plus de demande que d’offre donc c’est bien plus cher qu’en Asie par exemple (Bali j’avais payé 50,00 EUR par jour).

Dernière option, vous pouvez aussi louer une voiture. Ce n’est pas très compliqué mais c’est très cher. Egalement comme dans tout pays étranger il faut faire attention sur la route.

Le site NOVELA CUBA propose aussi de vous accompagner dans cette démarche.

 

Pour la circulation dans La Havane ou autres villes je vous conseille le taxi, c’est le plus simple.

Le voitures « modernes » coûtent moins cher que les anciennes voitures car les Cubains en font une attraction à La Havane donc pour les simples déplacement préférez une voiture « normale ».

Le tour dans une ancienne voiture coûte environ 40 CUC pour 1 heure et ils vous font faire un petit tour de la ville en vous donnant des explications.

Pour le trajet entre l’aéroport et La Havane c’est le chauffeur Michel Herrera qui était venu me chercher et j’avais payé 30 CUC à l’aller.

Au retour c’est un autre chauffeur que j’avais rencontré en ville et j’avais payé 20 CUC

Voilà pour les info pratiques!

N’hésitez pas à me faire un retour si vous avez des suggestions ou commentaires sur ce que j’ai dit dans ce post, je ferai des ajouts au fil du temps si j’en apprends plus sur Cuba

A bientôt

XOXO, Naila ❤️

Publicités

1 Comment

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s